Letra da Música: Naufragées Volontaires - Belle Époque

Esse letra de Belle Époque já foi acessado por 372 pessoas.

Comente

Veja também o vídeo da música tocada.


Trimer sans relâche
Des jours durant, pour mieux sombrer
Trimer sans relâche...
Nos corps accablés de faux semblants

Des âmes, des bras embarqués,
Affairés à tirer des bords
Loin des projets restés à quai

Trimer sans relâche
Des jours durant, pour mieux sombrer
Trimer sans relâche...
Nos corps accablés de faux semblants

Des maquignons en tête de proue
Et des gréements toujours trop lâches
A ce sillon toujours trop court
(Ce bateau à la dérive)
Ce bateau dérivant (au gré des vents et marées)

Me détacher,
Pour partager l'histoire
Des égaréEs, des misES à l'écart

Un avenir meilleur, bien moins désolant
Une lueur d'espoir pour ces hommes résignés...
Pour ces femmes abusées...
Un avenir meilleur pour ceux,
Pour celles qui veulent y croire...


Quer fazer uma correção nesta letra?







    Comentários (0) Postar um Comentário

    Nenhum comentário encontrado. Seja o primeiro!